Site Overlay

Le coton biologique dans mes créations textiles

Je choisis souvent des textiles en fibres naturelles pour mes créations, comme la soie, la laine ou le coton. Par exemple, un foulard en voile de coton biologique représente une Huppe fasciée avec des papillons colorés.

Foulard en coton biologique avec une Huppe Fasciée. Il est vendu sur Tinudée.
Foulard en coton écologique avec un design de Huppe Fasciée

Pourquoi ai-je fait ce choix du coton biologique ?

La fabrication de textiles, comme les t-shirts, les foulards d’été ou les tote-bags par exemple, utilise souvent le coton. Cette fibre a deux modes de fabrication :

  • La culture conventionnelle
  • La culture écologique pour le coton biologique

La production de coton conventionnel

  • La culture du coton est considérée comme l’une des plus polluantes du monde
  • Elle est l’une des plus gourmandes en eau
  • Elle augmente l’effet de serre
  • Les colorants chimiques utilisés pour la teinture peuvent être nocifs pour la santé des consommateurs
  • Les pesticides provoquent parfois le décès des cultivateurs

La production de coton biologique

Une fabrication plus éthique

De la semence de la graine à la récolte de la fleur, on cultive cette plante sans pesticides, insecticides ou engrais chimiques et sans OGM. En outre, la fabrication du coton biologique est beaucoup moins gourmande en eau. Hélas, une infime partie de la production mondiale de coton est certifiée biologique. En effet, le coton biologique représente environ 2 millions de tonnes vendues par an, contre plus de 17 milliards de tonnes de coton conventionnel.

Dans les usines de tissage et de confection des vêtements, on blanchit le coton à l’eau oxygénée et non au chlore. Les fabricants réalisent les teintures sans substances cancérigènes et sans métaux lourds.

Le rôle des labels pour le coton biologique

Ensuite, les labels de certification internationale valident l’appellation biologique. Selon les cas, le label certifie uniquement le coton, la manière dont il a été cultivé ou le vêtement fini.

De nos jours, le label qui garantit le mieux des textiles en coton biologique et écologique est le label GOTS (Global Organic Textile Standard). Ce label accepte le terme “biologique” pour un produit textile contenant “au moins 95% de fibres biologiques certifiées”.

Des champs de coton à la vente en boutique, les vêtements certifiés GOTS doivent avoir été confectionnés dans le respect de la dignité humaine et des conventions de l’Organisation Internationale du Travail. GOTS est un organisme indépendant de certification du coton bio, mais la labellisation de produits et de marques reste payante.

Sac et foulard en coton biologique avec le motif de la Huppe Fasciée
Foulard et sac de shopping en coton bio avec le design de la Huppe Fasciée

Mon choix de designer textile

Le coton biologique est une fibre textile très répandue dans la mode éthique. En effet, on le cultive sans pesticides, insecticides, produits phytosanitaires ou OGM. Il ne pollue pas les écosystèmes environnants, n’épuise pas les sols et préserve la santé des cultivateurs. C’est pourquoi, étant sensible à la Nature et à la protection de l’environnement, j’ai choisi de faire imprimer mon dessin de Huppe fasciée sur un voile de coton biologique. En effet, l’entreprise House of U réalise en Europe l’impression de la plupart de mes créations textiles.

Ensuite, j’ai confectionné ce foulard qui peut être porté au printemps ou en été, voire au début de l’automne. J’ai cousu main cette étole en voile de coton biologique en petite série, seulement cinq exemplaires. Vous pouvez découvrir cette étole légère sur ma boutique Tinudée.

Enfin, le choix du coton écologique correspond à mes valeurs et à ma sensibilité à la protection de l’environnement. Cela correspond aussi à ma démarche créative : voir https://bit.ly/3hQH4AT . Je m’efforce d’être congruente dans ma démarche de designer textile. Je choisis en priorité des textiles en fibres naturelles (soie, laine, coton) et, si possible, fabriqués et imprimés de manière durable.